Préparer son projet en alternance

Publié le 19/05/2016

Sans entreprise pour vous embaucher, pas de contrat en alternance. La recherche de l’employeur est donc une étape clé dans votre projet.

La plupart des formations en alternance débutant au mois de septembre, il est important de bien veiller à anticiper la recherche de l’entreprise qui pourra vous accueillir, éventuellement, plusieurs mois à l’avance.

 Les étapes clés :

  • Choisir entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ;
  • Rechercher une entreprise en vue de signer un contrat ;
  • Repérer l’organisme de formation susceptible de vous accueillir ;
  • Connaître les aides pour se former en alternance.

Rôle en tant qu’alternant :

  • suivre avec assiduité la formation et se présenter aux examens ;
  • bien s'intégrer dans l'entreprise, effectuer les travaux indiqués et en lien avec le métier préparé, travailler pour la durée du contrat ;
  • respecter les règles de fonctionnement et d'organisation de l'entreprise et de l'organisme de formation.

Pour en savoir + sur mon rôle en tant qu'alternant.

 

Choisir entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Les critères de choix :

  • Votre âge et votre statut sur le marché du travail


Contrat d’apprentissage :

- jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus;
- certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 25 ans (les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé > en savoir plus sur le contrat d’apprentissage aménagé; les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessitant le diplôme ou titre visé) ; les sportifs de haut niveau.
- les jeunes de moins de 15 ans ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3ème) comme stagiaire de la formation professionnelle, sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d’apprentis et entrer en apprentissage dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 15 ans.


Contrat de professionnalisation :
- pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
- les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ;
- certains bénéficiaires de minima sociaux.
 

  • L’objectif poursuivi par la formation

- Le contrat d’apprentissage a pour but d’obtenir un diplôme d'État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master,…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du ministère chargé de l’emploi.

- Le contrat de professionnalisation a pour but d'acquérir une qualifiaction professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles – RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

Revenir en haut de page


Rechercher une entreprise en vue de conclure un contrat de travail

L'enjeu de la formation en alternance réside dans le choix de l'entreprise. Déterminante dans un cursus en alternance, la période d'immersion professionnelle occupe une place de premier plan sur le CV de l’alternant, ainsi que dans l'évolution de son projet professionnel.

Nous vous invitons à vous rendre sur la bourse à l’emploi qui vous permet de trouver des offres d’employeurs en fonction du type de contrat, du poste recherché et de la localisation souhaitée.

Avez-vous pensé aux employeurs publics ?

Qui peut vous aider ?

1- L’établissement de formation. Très souvent les établissements de formation disposent de partenariats avec un certain nombre d’entreprises et peuvent vous mettre en contact avec elles.
 
2- Multiplier les réseaux. Pour que votre recherche ait le plus de chance d’aboutir, vous devez activer un maximum de leviers de recherche :

  • Les salons et forums de recrutement ;
  • Les chambres consulaires : chambres de commerce et d’industrie (CCI), chambres des métiers ou chambres d’agriculture ;
  • Les clubs d’anciens élèves de votre futur organisme de formation ;
  • Les sites emploi des branches professionnelles ;
  • Les sites des entreprises ;
  • Les sites internet mis en place par les conseils régionaux ;
  • Pôle emploi, etc.

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale confère aux centres de formation d’apprentis (CFA) des missions renforcées pour assister les jeunes postulants à l’apprentissage dans la recherche d’un employeur, et les apprentis en rupture anticipée de contrat dans la recherche d’un nouvel employeur, en lien avec le service public de l’emploi.
Les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et de l’artisanat et les chambres d’agriculture peuvent également mettre en relation les futurs apprentis avec les employeurs, et participer au montage du contrat dans le cadre de leur mission de développement de l’apprentissage.

 Méthodologie pour contacter une entreprise

  • Bien s’informer sur l’entreprise. Vous devez bien vous renseigner sur l’entreprise dans laquelle vous souhaitez postuler : son activité, ses métiers, ses valeurs, etc.
  • Rédiger un curriculum-vitae (CV) mettant en avant vos diverses expériences et compétences acquises (y compris vos emplois saisonniers).
  • Rédiger une lettre de motivation claire, concise et accrocheuse. Votre organisme de formation peut être d’une aide précieuse.
  • Une fois l’entretien d’embauche obtenu, il est important de bien le préparer pour être le plus convaincant possible et montrer vos réelles motivations pour le poste, sans oublier qu’il s’agit d’être formé pratiquement au regard de la formation théorique suivie.

Le rôle de l'employeur 

  • Favoriser l’insertion professionnelle de l’alternant dans l'entreprise ;
  • Désigner un tuteur ou au maître d’apprentissage et lui permettre d’assurer l’accompagnement de l’alternant, tout en exécutant sa propre prestation de travail (décharge horaire par exemple).
  • Former l'alternant au métier choisi (formation pratique) ;
  • Donner les disponibilités à l'alternant pour suivre la formation théorique en organisme de formation ; 
  • Rémunérer l'alternant pour son travail, en respectant le minimum légal.

Quelles sont mes relations avec l'entreprise dans le cadre de mon contrat ?

En tant que salarié de l'entreprise, votre employeur doit vous garantir certaines conditions de travail, tels que le respect du nombre d'heures travaillées et le droit aux congés. Pour en savoir +


Revenir en haut de page

Repérer l’organisme de formation susceptible de vous accueillir

En principe, il revient à l’employeur de vous inscrire dans un organisme de formation, mais vous pouvez avoir intérêt à prendre les devants pour une pré-inscription.

Préparer son projet de formation, c’est choisir l’organisme et la formation grâce auxquels son projet professionnel aura le plus de chance d’aboutir.

Pour en savoir  + sur les relations entre l'alternant et l'organisme de formation.

Comme toute formation, la formation en alternance se déroule selon un calendrier déterminé.

Aussi pour un contrat d’apprentissage, le calendrier pour le choix de votre établissement peut s’établir comme suit : 

  • Janvier / février : recherche de documentation sur l’alternance et les formations.
  • Mars / avril : retrait et dépôt des dossiers.
  • Mai : procédure de sélection (entretiens, tests…).
  • Juin : inscription.

Si vous êtes en année de préparation du baccalauréat, le site "Admission Post-Bac" peut aussi accueillir vos souhaits d’alternance.


Se renseigner sur la formation et l’organisme de formation à choisir

Dans un premier temps nous vous invitons à vous rendre sur le moteur de recherche dédié sur le portail de l’alternance qui vous permettra d’identifier les formations disponibles et les lieux de formation proposés dans votre département.

Pour plus d’informations sur la formation proposée, vous pouvez contacter les différents établissements de formation trouvés (les coordonnées sont fournies par le moteur) :

  • la formation proposée est-elle en cohérence avec votre projet professionnel ?
  • l’établissement de formation propose-t-il de bons taux de réussite aux examens ?
  • les locaux sont-ils adaptés au projet de formation proposé ?
  • l’établissement de formation aide-t-il à trouver un employeur ?

Pour répondre à toutes ces questions, il est également utile de lire attentivement les plaquettes des organismes de formation, de se rendre aux journées portes ouvertes et d’interroger également les anciens élèves.


Se renseigner sur le lien établi entre l’entreprise et l’organisme de formation

Les organismes de formation mettent souvent en œuvre un service d’aide à la recherche d’emploi (préparation du CV notamment).

De plus, certains établissements de formation assurent un suivi des élèves après l’obtention de la qualification. Ils accompagnent les alternants diplômés dans leur recherche d’emploi (ateliers de recherche d’emploi et préparation aux entretiens).

Pour en savoir+ plus sur le rôle de l’organisme selon le type de contrat choisi.

 Revenir en haut de page

Connaître les aides pour se former en alternance

Avant de conclure votre contrat d’alternance, il vous faut prendre connaissance des aides auxquelles vous pouvez prétendre en tant qu’alternant.

  • La carte d’étudiant des métiers, délivrée par l’établissement de formation pour la durée de votre formation. Elle vous donne accès à de nombreux avantages et réductions financières. Systématiquement délivrée pour le contrat d’apprentissage, sous conditions pour le contrat de professionnalisation. Pour en savoir+.
  • L’allocation personnalisée au logement (APL) peut vous être attribuée, sous conditions de ressources. Vous devez prendre contact avec la Caisse d'allocations familiales (Caf) : www.caf.fr
  • En tant que bénéficiaire de la carte d’étudiant des métiers, vous pouvez accéder au logement universitaire : www.etudiant.gouv.fr/
  • Le Loca-pass vous permet de disposer d’une avance représentant le dépôt de garantie, moyennant un remboursement échelonné : www.actionlogement.fr
  • L’employeur vous rembourse la moitié du titre d’abonnement aux transports publics.
  • Dans le cadre du contrat d’apprentissage, le conseil régional peut verser des aides au transport, à l’hébergement et à la restauration. Rapprochez-vous de votre conseil régional et de votre CFA. Par ailleurs, le conseil général peut participer à la prise en charge totale ou partielle des frais liés à l’acquisition du premier équipement indispensable à votre formation.
  • Les impôts sur le revenu : en contrat d’apprentissage, les salaires versés sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic.

 

Si vous êtes apprenti.e, les régions proposent des aides complémentaires : achat de matériel professionnel, réductions sur les transports, mobilité à l'international, etc. Pour les connaître, il faut  consulter le site internet de votre région.

AUVERGNE-RHONES ALPES
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ
BRETAGNE
CENTRE-VAL DE LOIRE
CORSE
GRAND EST
GUADELOUPE
GUYANE
HAUTS-DE-FRANCE
ILE-DE-FRANCE
MARTINIQUE
MAYOTTE
NORMANDIE
NOUVELLE AQUITAINE
OCCITANIE
PAYS DE LA LOIRE
PROVENCE, ALPES, COTE-D'AZUR (PACA)
RÉUNION

 

 Revenir en haut de page